Le marché des robots en pleine expansion

Les perspectives d’ici 2020 s’annoncent très prometteuses pour le marché de la robotique en France, selon une étude réalisée par Xerfi, un cabinet indépendant spécialisé en études économiques sectorielles.

Des prévisions de taux de croissance très prononcé
La France, qui s’est efforcée de créer un milieu propice au développement des nouvelles technologies, a visé juste, car ce climat favorise un changement de mentalité en plus d’une plus grande ouverture à la robotique et à l’intelligence artificielle.

D’ici 2020, des perspectives de taux de croissance de 20 % du marché sont attendues en robotique de service, qu’il s’agisse de robots dédiés aux professionnels, comme les robots médicaux, ou encore à des usages domestiques, tels les robots aspirateurs et les robots compagnons.

robot domestique

Plusieurs segments porteurs à surveiller

La majorité des acteurs français œuvrant en robotique de service consistent en des start-ups. Celles-ci appuient leur développement sur des marchés émergents dotés d’un fort potentiel : robots compagnons d’aide à la dépendance, robots médicaux, drones aériens, robots pour l’agriculture, etc. Des entreprises comme Bestofrobots.frRobotics, Infotron, Medtech, et E.Zicom ont le vent dans les voiles.

Certains marchés, qui ont commencé à décoller depuis 2015, seront amenés à connaître un engouement d’ici 2020 en raison de leurs applications ludiques, et de leurs fonctionnalités d’assistance aux personnes.

Il en sera de même pour les drones aériens, qui connaissent une croissance rapide. Avec leurs applications diversifiées, ils connaissent du succès dans le secteur des loisirs, dans l’immobilier (pour la photographie de résidences), en construction (pour l’inspection d’ouvrages d’art), ou encore pour recueillir des données en agriculture de précision.

L’automatisation du transport des personnes et des marchandises, de même que les robots médicaux, figurent également parmi les segments les plus prometteurs en termes de robotique de service.

Entre 2008 et 2014, la robotique a connu en France un taux de croissance annuel moyen de 29,4 %.

Une croissance plus faible pour le secteur industriel

En ce qui concerne les applications industrielles, où la France affiche un retard, la tendance pourrait inciter à combler l’écart. La firme Xerfi prévoit notamment un rebond des ventes d’ici 2020, avec une augmentation du nombre de robots installés et un net accroissement de la production. Il s’agit notamment de bras robotisés, d’assemblage industriel avec des manœuvres de soudage et de peinture, etc.

Toutefois, le chiffre d’affaires des entreprises spécialisées en robotique industrielles ne devrait croître qu’au rythme modéré de 1,5 % par année de 2014 à 2020. Cette faible croissance sera attribuable à deux facteurs : la baisse du prix moyen des types de robots pour ce secteur, ainsi qu’un recul de dépenses en lien avec l’installation et l’utilisation des éléments industriels robotisés. Car ceux-ci s’avèreront de plus en plus légers et simples d’utilisation.

VN:F [1.9.20_1166]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code